Maison

Tri des déchets : le composteur

DSCF2387

Si vous avez la chance d’avoir un coin de jardin n’hésitez pas à vous procurer un composteur. On peut le trouver en jardinerie ou en déchetterie (renseignements en mairie ou directement en déchetterie selon les communes). Son prix varie de 15 à 30 euros et il existe plusieurs contenances allant environ de 300 à  800 litres. Il existe une petite poubelle de cuisine qui vous permet d’y mettre vos déchets lors de la préparation des repas et de la vider ensuite dans le composteur extérieur. Une petite bassine peut aussi faire la faire, ça limite les allers-retours. Le composteur allégera vos poubelles, et permet de tirer profit de vos déchets.

Qu’est-ce que le compostage  ?

C’est la transformation des déchets végétaux en humus. Les matières  mises en tas sont dégradées par des micro-organismes et macro-organismes (vers de terre, insectes, bactéries, champignons…) et transformées en humus.
Ces réactions provoque de la chaleur. La température au cœur du compost augmente jusqu’à 50 à 70°C au fur et à mesure de la décomposition.

Conseils

Mélanger votre compost régulièrement sauf à la mise en service où il est conseillé d’attendre 3 à 4 semaines. Si’il est trop sec, l’humidifier avec 1 ou 2 arrosoirs. Diversifier les végétaux.

Combien de temps ?

Vous obtenez un bon compost en 3 à 9 mois selon la saison et les déchets.

Où installer son composteur ?

L’idéal est de mettre son composteur à l’ombre, la chaleur le dessèche. Par temps trop sec, pensez à arroser votre compost. Je conseille de creuser en surface à l’emplacement prévu pour le composteur, d’y mettre un carton et de le recouvrir de tonte de gazon.

Quand composter ?

Toute l’année.

Que composter ?

Plus vous compostez d’éléments différents, meilleur sera votre compost :

  • déchets de jardins : tonte de pelouse, tailles de haies coupées en petits bouts, branchages coupées ou broyés, feuilles mortes, fleurs fanées.
  • déchets de cuisine : épluchures, fruits ou légumes pourris, marc de café, sachets de thé et d’infusion, coquilles d’oeufs, reste de repas d’origine végétal.
  • journaux que vous déchirez en petits morceaux, sciures de bois non traité, essuie-tout et mouchoirs en papier.

Eviter de composter

Déchets trop gros de diamètre supérieur à 2 cm, plantes malades, reste de viande ou poisson et de pain (cela attire les rongeurs), les gros noyaux ou coquilles de noix et noisettes, litières d »animaux, mégots, charbon de barbecue, papier imprimés couleur.

Que faire avec son compost ? 

  • pour les plantes  en pleine terre : mettre le compost en surface. Si vous plantez une plante ou arbuste à racines, ne pas mettre de compost au fond du trou car la chaleur risquerait de brûler les racines.
  • pour les plantes en pot : mélanger environ 25 % de compost à votre terre.
  • pour le potager : Le compost est étalé sur le sol et est incorporé par griffage/binage dans les 5-10 premiers centimètres du sol. Le compost peut aussi être réparti au pied des légumes.
    DSCF2384 Composteur neuf avant montage

DSCF2388DSCF2389

Préparation du sol support

 

DSCF2390

Composteur monté

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le Blog de Néroli

Beauté, mode, lifestyle

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

Le Blog de Néroli

Beauté, mode, lifestyle

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :